Installer ou remplacer sa chaudière au gaz

changer la chaudière

En moyenne, la durée de vie de la chaudière est environ 15 à 20 ans. Il est probablement temps de la changer si vous devez remplacer souvent des pièces et que la chaudière enchaîne les pannes. Vous pourrez gagner en confort et réaliser des économies sur la facture énergétique.

Quand changer la chaudière ?

La chaudière à fioul a une durée de vie moyenne de 15 ans à 20 ans. Pourtant, la qualité de l’installation, la régularité des entretiens et la qualité de fioul utilisé peuvent avoir un impact sur sa longévité. À l’achat de l’installation, les performances indiquées diminuent selon son usure et son ancienneté. L’entretien annuel obligatoire permet également de surveiller ce rendement, s’il est inférieur à 75 %, vous pouvez penser au projet installation chaudière. D’ailleurs, pour votre budget et votre confort, il est mieux de la remplacer par le modèle neuf si l’installation réclame des réparations fréquentes ou tombe souvent en panne et a toujours besoin d’un dépannage. D’autres signes sont aussi révélateurs de l’obsolescence de l’installation comme l’inconfort thermique, la consommation énergétique ou les bruits inhabituels, malgré l’entretien régulier. D’une manière générale, si votre appareil a été installé avant l’année 1990, il est recommandé de le changer, en raison du faible rendement par rapport aux nouvelles installations. Les vieux modèles sont moins performants et ils sont aussi moins développés. De plus, l’absence de thermostat, d’un programmateur de chauffage ou de régulation sont également des options pouvant vous inciter à remplacer votre chaudière.

Comment bien choisir une chaudière ?

Pour choisir un modèle, il est important de prendre en compte l’isolation. Votre chaudière sera plus performante avec une bonne isolation et les économies effectuées vous permettront d’épargner pour le nouveau modèle. Acheter un nouvel appareil de chauffage représente un investissement important. Il faut prendre le temps de rencontrer les professionnels, d’établir votre budget, de comparer les devis, etc. Vous devez aussi choisir le système adapté à vos besoins. Si vous habitez par exemple en ville, les options en matière d’une pompe à chaleur sont limitées. En effet, pour certains modèles, l’espace disponible est insuffisant. La pompe à chaleur réversible offre en revanche l’avantage de rafraîchir le logement en été. Si vous avez des panneaux photovoltaïques afin de l’alimenter, elle sera encore plus économique. Il faut aussi tenir compte de coûts d’adaptation de l’installation. Actuellement, la chaudière à condensation est le modèle standard. Vous devez probablement adapter l’installation à trois niveaux si l’ancien modèle n’était pas à condensation. Il faut que la cheminée résiste à l’humidité. La canalisation d’évacuation doit être installée afin d’évacuer les condensats. Les radiateurs doivent être volumineux.

Remplacer la chaudière par le modèle plus performant

Ces dernières années, plusieurs progrès ont été effectués en matière d’économies d’énergie. Ainsi, changer la chaudière peut vous permettre d’adopter le modèle qui est moins coûteux et consomme moins d’énergie. En termes d’économie, la chaudière basse température devient un modèle intéressant. Elle est, en effet, dotée du système de modulation lui permettant de chauffer l’eau à une température d’environ 50 ° C. Les équipements qui sont plus anciens fonctionnaient aux températures plus élevées. Remplacer la chaudière au profit de modèle basse température permet aussi d’économiser de 12 à 15 % d’énergie. Choisir une chaudière à condensation qui est reconnue comme un modèle plus performant. Elle fonctionne tout en utilisant des calories contenues dans des fumées de combustion afin de préchauffer l’eau. Ainsi, les fumées de la combustion sont moins nombreuses. Cela a une influence bénéfique sur l’environnement.

Pourquoi opter pour une chaudière à condensation ?

Choisir une chaudière gaz à condensation vous permet de gagner en performance et de bien chauffer le logement et l’eau chaude sanitaire. Les chaudières à condensation fonctionnent comme les chaudières classiques. Grâce à la régulation, elles offrent aussi un meilleur confort thermique. Ainsi, vous profiterez un meilleur confort en termes de production de l’eau chaude sanitaire et de chauffage. La plupart des chaudières à condensation proposent, en effet, de système 2 en 1. La chaudière à condensation vous permet aussi de réaliser des économies et de bénéficier d’un crédit d’impôt. Grâce à sa performance et à sa régulation, des économies rendues sont possibles. L’appareil de chauffage à condensation est doté de la sonde d’ambiance placée dans la maison et de la sonde extérieure qui mesure la température extérieure. Elle adapte la montée en température selon ces deux données. En optant pour une chaudière à condensation, vous bénéficierez des aides financières. D’ailleurs, elle prend également peu de place. Vous avez aussi le choix entre les modèles. Vous devez trouver celui qui vous convient, quelle que soit la forme de votre logement. Si vous assez d’espace, il est mieux de choisir une chaudière sol. Par contre, si vous possédez peu d’espace, optez pour une chaudière murale, pour le moindre encombrement. La chaudière à condensation est aussi facile à utiliser. Vous pouvez régler sans difficulté la température grâce au tableau de bord qui est installé sur votre chaudière.

Dépannage chauffage : que faire et qui contacter ?
Installation et entretien de chauffage : faire appel à un spécialiste à Bordeaux