Quand procéder au nettoyage d’un plancher chauffant ?

Plancher chauffant

Le plancher chauffant est un dispositif de chauffage diffusant la chaleur à travers le sol à l’aide de tuyaux souples fabriqués en polyéthylène, et offre un excellent rendement. Composé de plaques d’isolant thermique, le système sera recouvert d’une chape et le nombre de circuits sera adapté à la surface à couvrir. Le circuit peut utiliser différents vecteurs de transfert d’énergie selon le type de plancher installé, et celui-ci demande un entretien adapté dans l’intention de maintenir le confort thermique apporté dans le logement. A l’instar de la chaudière classique, le chauffage au sol réclame notamment une ablution ponctuelle et répétée de l’équipement pour conserver ses performances tout en prévenant les pannes.

Entretenir un plancher chauffant électrique

Le chauffage au sol électrique est basé sur la répartition de câbles chauffant en dessous du revêtement de sol, et transmet les calories dans les pièces connectées. La transmission est en effet constante en se propageant sur les différents objets, parois ainsi que les occupants, et il existe 2 catégories de plancher chauffant électrique.

  • Le plancher rayonnant électrique offre une production rapide de chaleur permettant de minimiser l’inertie, et fonctionne de manière optimale dès lors que le bâti est isolé correctement.
  • Le plancher électrique à accumulation ou mixte associe le plancher avec plusieurs émetteurs de chaleur (plafond et plinthe chauffants, radiateurs, etc.) afin de pouvoir stocker et restituer la chaleur durant les périodes les plus froides.

Les planchers chauffant électriques sont des systèmes fiables et ne requièrent généralement aucun entretien particulier. Les câbles sont protégés par une gaine isolante et ne causeront alors pas de détérioration notable sur le confort thermique. En revanche, des dégradations conséquentes peuvent survenir lorsqu’un échauffement est causé par une puissance importante délivrée par des conducteurs inadéquats ou une alimentation défectueuse. Le plancher étant relié à une boîte de raccordement accessible par les occupants, ces derniers devront donc s’assurer du bon fonctionnement des branchements et installations avant les saisons de chauffe.

Plancher chauffant à eau : une maintenance rigoureuse et obligatoire

Un plancher chauffant hydraulique requiert un entretien fréquent de l’équipement suite à son mode de diffusion économique. En outre, la révision dépend directement de la nature du générateur de chaleur, et celle-ci sera également suivie d’une vérification des divers éléments opérant au sein du système (compresseur, échangeur, tubes, fluide, etc.).

  • Dans le cas d’un chauffage par le sol utilisant une pompe à chaleur, l’opération d’entretien devra être réalisée annuellement. L’intervention d’un professionnel qualifié est d’ailleurs mandatée pour les appareils sophistiqués, et l’action devra être biannuelle si le système est réversible. De plus, le propriétaire se chargera de balayer les éventuels débris faisant obstacles à l’entrée d’air pour une pompe aérothermique.
  • Un système de chauffage fonctionnant à partir d’une chaudière avec une puissance calorifique située entre 4 et 400 kW est directement règlementé par la loi. De ce fait, les modalités d’entretien s’apparentent aux combustibles utilisés, mais une opération préventive sera toujours initiée après une période définie dans le but de prévenir un encrassement rapide et le développement de micro-organismes.

Le contrôle et entretien des circuits hydrauliques

L’examen des planchers chauffant à eau se déroule tous les 5 à 7 ans pour les systèmes à basse température, entre 5 et 10 ans pour ceux reliés à un radiateur et implique un décrassage complet des circuits. En outre, les boues formées seront éliminées par un procédé chimique dont l’application peut nécessiter plusieurs interventions réparties sur 2 à 7 jours selon le diagnostic établi. Alternativement, la méthode physique par désembouage hydrodynamique peut être exploitée pour décoller les dépôts via des ondes de chocs, et la procédure de traitement avec cette option ne dure qu’un maximum de 2 jours.

Il faut toutefois noter qu’un désembouage total doit être accompagné d’injection de produits inhibiteurs d’entartrage et de corrosion, avec le démontage du corps de chauffe ainsi que le nettoyage des circulateurs afin de prolonger la durée de vie de l’installation.

Choisir son modèle de ventilateur plafonnier en ligne
Dépannage et réparation de chauffage à Valenciennes