Bien choisir entre une chaudière à ventouse ou une cheminée ?

Comme son nom l’indique, une chaudière à ventouse se fixe sur le mur grâce à un système de ventouse. Ce dispositif de chauffage fonctionne avec un double conduit concentrique. Le premier permet de récupérer l’air extérieur tandis que le second rejette les fumées dans la cour. Quand on choisit son équipement de chauffage, on peut également opter pour une chaudière cheminée. Découvrons à travers cet article quelques conseils pour bien choisir parmi les différents appareils de chauffage.

Pourquoi choisir une chaudière à ventouse ?

La ventouse est un modèle de poêle qui présente de nombreux avantages. Appelé également chaudière étanche, ce dispositif de chauffage fonctionne sans aucun échange d’air dans la pièce. À la différence d’un conduit de cheminée, le système d’évacuation exige très peu d’entretiens. En effet, le conduit en ventouse n’a pas besoin de ramonage pour fonctionner correctement.

Ce système s’adapte à tout type de radiateurs modernes. On a le choix parmi ceux qui fonctionnent à basse température, à condensation, les chaudières utilisant différents types d’énergie : fioul, gaz, granulés. Son installation est beaucoup plus simple lorsque l’on choisit un conduit horizontal. Le tuyau d’évacuation se fixe en traversant simplement le mur.

En choisissant d’installer une chaudière ventouse, on bénéficie d’un appareil pouvant optimiser le confort d’un petit local non ventilé. Le dispositif prélève l’air neuf à l’extérieur de la pièce, ce qui a pour avantage de réduire l’encrassement du corps de chauffe. Comparé à une cheminée, le système réduit de 4 % de moins les consommations énergétiques.

Quels sont les avantages d’une chaudière cheminée ?

Un convecteur proposant une évacuation en cheminée réchauffe la pièce en récupérant l’air directement dans la pièce où elle est installée. Il rejette ensuite les fumées à l’extérieur grâce à un conduit spécifique. Précisons que l’évacuation en cheminée peut se faire via une chaudière à condensation. Pour cela, on doit retuber le conduit en ayant recours à un tubage spécifique. Ce type de chauffage nécessite l’évacuation d’eau à travers une condensation sans humidification de conduit.

Pour gagner du temps dans l’installation de l’appareil, on peut raccorder l’appareil directement sur une cheminée existante. De cette manière, il n’est plus nécessaire d’effectuer des travaux nécessaires à l’installation d’un conduit du système de chauffage en ventouse. L’installation d’une chaudière à tirage naturel, autre nom d’une chaudière à cheminée, doit respecter certaines réglementations. L’une d’elles stipule qu’il faut au moins 40 cm de hauteur pour pouvoir installer un conduit de cheminée.

Conseils pour bien choisir sa chaudière

La chaudière au fioul est certes, robuste et présente un bon rendement, toutefois il vaut mieux éviter d’investir dans un dispositif au fioul à condensation. La raison est que l’entretien annuel de l’appareil est onéreux. Ceux qui recherchent un système facile à intégrer privilégieront un chauffage électrique pour réchauffer aisément toute la maisonnée. Cet équipement électrique n’a pas besoin de système d’évacuation pour optimiser le confort de l’habitation. Ceux qui habitent dans un logement spacieux devront privilégier l’installation d’une chaudière au gaz à condensation. Pour bénéficier d’un rendement entre 70 et 85 %, installer de préférence une chaudière à bois. Ces appareils peuvent fonctionner à bûches, à pellets ou à granulés.

La production d’eau chaude dans une maison basse consommation
Radiateur électrique