Quand et pourquoi entretenir sa chaudière ?

Faire entretenir une chaudière est une obligation légale. Cet entretien est primordial, autant pour des raisons de sécurité que pour des raisons économiques. Nous allons vous expliquer pourquoi dans cet article.

Un entretien annuel soumis à la loi

Pour les chaudières dont la puissance est comprise entre 4 et 400 kilowatts, l’entretien est obligatoire une fois par an. L’obligation d’entretenir sa chaudière est inscrite dans la loi, plus précisément dans le décret n°2009-649 du 9 juin 2009 relatif à l’entretien annuel des chaudières dont la puissance nominale est comprise entre 4 et 400 kilowatts. Ce décret ne prévoit pas d’amende en cas de non-respect de cette obligation. Toutefois, si vous ne le faites pas, vous êtes tenu responsable en cas d’accident et serez non couvert par votre assurance. Cette obligation concerne aussi bien les propriétaires que les locataires. Elle réside avant tout d’un objectif de sécurité, une chaudière bien entretenue vous évitera bien des accidents. Chaque année, un chauffagiste agréé Qualisol doit procéder au nettoyage, au réglage et à la vérification du fonctionnement de la chaudière.

Un gage de sécurité et de longévité

Un entretien d’une chaudière assure votre sécurité, puisque le technicien qui effectue la maintenance vérifie que votre chaudière n’émet pas une quantité de monoxyde de carbone dangereuse pour votre santé. Il réalisera les réglages nécessaires pour que le fonctionnement de votre chaudière soit adapté à vos besoins, et que son utilisation soit optimale. En cas de non entretien de votre chaudière, c’est votre propre sécurité qui entre en jeu, les accidents au monoxyde de carbone sont fréquents et résultent d’un mauvais entretien des systèmes de chauffage.

Une maintenance nécessaire pour votre assurance

Se couvrir en cas de sinistre. L’entretien annuel d’une chaudière utilisant le gaz comme combustible est obligatoire depuis le décret paru le 9 juin 2009 pour les occupants d’un logement, qu’ils soient, propriétaires ou locataires. Ce texte législatif stipule qu’un professionnel certifié doit se déplacer sur place, afin de réviser une fois par an toutes les chaudières individuelles qui affichent une puissance entre 4 et 400 kW. Le chauffagiste remet alors une attestation d’entretien, répertoriant les détails de son intervention, qui sert de preuve auprès des compagnies d’assurance. Cette attestation couvre les occupants en cas de sinistre.

De plus, en cas de sinistre dans votre habitation, votre assurance est en droit de ne pas vous indemniser si vous ne lui présentez pas le certificat d’entretien de votre chaudière. C’est donc une obligation légale d’effectuer l’entretien de votre chaudière une fois par an. Lors de l’entretien, le professionnel doit nettoyer le corps de chauffe, le brûleur, la veilleuse, l’extracteur et vérifier les dispositifs de sécurité de votre chaudière. Il doit également vous fournir une attestation d’entretien que vous devrez par la suite conserver pendant deux ans. Elle pourra vous être demandée par votre assurance en cas de sinistre.

Infiltrométrie (tests d’infiltrométrie)
Les termites: quels traitements ?